Chroniques, Histoires d'entreprises

La sidérurgie britannique en pleine crise

Après l’épisode Florange, voici la saga Tata. Le secteur concerné reste la sidérurgie, seul le pays change. Apres des années de crise, les aciéries britanniques sont au bord de la rupture. Les facteurs sont multiples et il a suffit d’un nouveau coup du sort pour mettre en danger toute une filière industrielle: le ralentissement chinois a obligé ses producteurs à trouver des moyens pour écouler leurs immenses stocks., parfois à perte.

Tata Steel jette l’éponge. Le premier sidérurgiste du pays avec 17 000 emplois sur 20 000, veut quitter le Royaume et vite. Explications sur le plateau de France 24.

 

 

 

Publicités
Par défaut