Economix

Comment penser 2016 ?

Au petit jeu des prédictions économiques pour la nouvelle année, le monde se divise encore et toujours, en deux catégories : les optimistes et les pessimistes. Au delà des prédictions diverses et variées, c’est l’attitude de ceux qui les énoncent qui attire l’attention.

Attali: Cassandre joue à la roulette russe

Dans le camps de ceux qui broient du noir et nous prédisent une année 2016 ponctuée de catastrophes planétaires, la palme revient probablement à Jacques Attali. Malgré le titre de son article L’année des bonnes surprises, il dresse la liste des calamités les plus vraisemblables pour 2016. Tout y passe:

  • « Nouveaux attentats terroristes d’une ampleur défiant l’imagination »
  • Aggravation des conflits en Syrie, Irak, Libye, Yémen ou Ukraine
  • Émergence de nouveaux  en mer de Chine, en Inde et en Afrique
  • Effondrements de nouveaux États
  • « Crise financière majeure » liée  aux crédits d’entreprise
  • Brexit
  • Catastrophes naturelles
  • « Épidémie majeure, partant d’une souche nouvelle d’un virus mutant »
  • Aggravation du chômage en France.

La bonne surprise, conclut Attali, serait finalement qu’aucune n’advienne.

La liste fait froid dans le dos. La vérité c’est que la plupart de ces événements sont extrêmement probables. Leur ampleur en revanche est très difficile à prévoir. Des attentats, il y en aura probablement d’autres mais de là à affirmer qu’ils seront d’une ampleur défiant l’imagination c’est exagéré et verser dans le sensationnalisme.

10 bouleversements choc pour penser l’imprévisible (Saxo Bank)

La banque d’investissement danoise adopte elle une attitude totalement différente en proposant une liste d’événements improbables, rarissimes mais néanmoins possibles, dont l’impact serait considérable. Les « Black Swan events », décrits par  l’ancien trader et philosophe Nassim Nicholas Taleb dans son livre « Black Swan » (2007). Si elles se réalisent rarement, ces « outrageous prédictions », ont cependant le mérite de poser les bonnes questions :

  1. La remontée inattendue de l’euro face au dollar
  2. Rebond de 20% du rouble russe
  3. Retour à la réalité dans la Silicon Valley
  4. Les JO boostent le Brésil
  5. Les démocrates conservent le pouvoir aux États-Unis
  6. Les tensions au sein de l’OPEP portent le baril de pétrole à 100$
  7. L’argent métal augmente de 33%
  8. Les multinationales incapables d’emprunter
  9. El Nino fait flamber les prix alimentaires
  10. Le marché du luxe s’écroule

2016 dans la continuité de 2015, à moins que …..

Moins sensationnel, le CEPII voit 2016 dans la continuité de 2015, l’incertitude en plus (voir la tribune introductive « le temps des doutes »). Les grandes dynamiques demeurent: croissance molle en Europe, ralentissement en Chine et pays émergents plombés par la baisse des matières premières.

En réalité, le think tank ne se prête pas vraiment au jeu des prévisions, il se contente de souligner les lames de fonds qui devraient animer 2016. Une inquiétude revient cependant sans cesse, un sentiment vague et diffus, celui d’un monde fragile où les mesures prises en urgence au lendemain de la crise de 2008 produiront bientôt leurs effets pervers. Il y a trop d’anomalies économiques pour ne pas être inquiet.

« Pas moins de huit années se sont écoulées depuis l’enclenchement de la crise des subprime aux États-Unis à l’été 2007. Il a fallu plusieurs milliers de milliards pour rétablir le fonctionnement du secteur bancaire et financier (…) cela a installé le sentiment que quelque chose a changé et que les cadres habituels ne seront plus guère d’utilité. Ce qui reste très étonnant dans la configuration actuelle des économies avancées c’est qu’il y a, certes, moins de freins, mais toujours aussi peu de ressort. Force est de constater qu’il ne suffit pas que les taux de marché soient au plancher pour que l’investissement des entreprises reparte. Il manque un ingrédient majeur : la confiance ! »

En vrac, mes prévisions pour 2016

Au delà des tendances de fond: ralentissement chinois, pétrole au plu bas, dollar fort et volatilité financière exacerbée, voici mes prévisions pour 2016:

  • Parité euro-dollar au printemps
  • Wall Street perd 20% sur les premiers mois de l’année mais termine à l’équilibre
  • L’Afrique du Sud sollicite l’aide du FMI
  • Manifestations violentes au Venezuela
  • La Grèce lance le processus de restructuration de sa dette à l’automne à Paris
  • Segolène Royal postule à la présidence de l’ONU mais échoue
  • Yahoo ! est démantelé
  • Free lance la première box adaptée à la télévision connectée, en partenariat avec Netflix et Facebook

 Et vous, quelles sont vos prévisions pour 2016 ?

Pour aller plus loin:

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s